Les 4 raisons qui empêchent les ingénieurs d’entreprendre

Des ingénieurs entrepreneurs, vous en connaissez beaucoup ?
Comme mentionné précédemment, seul 1 ingénieur sur 16 créera une entreprise au cours de sa carrière (d’après l’APCE).
Les nouvelles technologies de l’information ont heureusement permis à de plus en plus de jeunes ingénieurs de lancer leur start-up, néanmoins, l’entrepreneuriat semble encore trop « réservé » aux businessmen.
Les ‘techniciens’ sont-ils condamnés à être le maillon qui produit du contenu, et doivent-ils toujours être dépendants de ceux qui gèrent les ventes ?
Et bien non, l’entrepreneuriat c’est accessible à tout le monde, que l’on soit ingénieur, technicien, artisan ou autodidacte. Il n’y a aucun diplôme demandé pour ouvrir une entreprise ! C’est ce qui fait la richesse du domaine.

Alors pourquoi si peu d’ingénieurs tentent leur chance ?

Voici les quatre raisons principales qui peuvent empêcher un ingénieur de se lancer en indépendant :

Conférences TED

Connaissez-vous les conférences TED (pour Technology, Entertainement, Design) ?

Ce sont des penseurs, entrepreneurs, artistes qui sont invités à prendre la parole sur scène pendant 20 minutes maximum.
Les discours sont concis, ciblés, très créatifs et généralement très bien présentés.

Vous retrouverez ces videos sur http://www.ted.com/ mais il vous faudra comprendre l’anglais. Heureusement la plupart ont un bon accent.

Voici une petite sélection de présentations intéressantes :

Pas assez d’ingénieurs entrepreneurs !

Statistiquement aujourd’hui, seul 1 ingénieur sur 16 créera une entreprise au cours de sa carrière (en France) ! Ce qui, en tout état de cause, apparaît très en deçà de ce que l’on observe à l’étranger.

J’ai récemment découvert un rapport très intéressant  du Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie sur « La formation entrepreneuriale des ingénieurs ».
Il est paru en 1998, mais malgré cela il est toujours d’actualité. Voici donc des extraits et résumés qui montrent le manque d’ingénieurs entrepreneurs :

Ces idées qui collent

Savez-vous ce qu’est une ‘idée qui colle’ ?
Il s’agit d’une idée remarquable qui fait bouger/avancer/agir et qui change les choses.
Il s’agit d’une idée qui retient l’attention, qui plante un drapeau dans notre cerveau, que nous comprenons facilement et qui fait sens.

Chip Heath et Dan Heath nous proposent de découvrir comment créer et repérer des idées qui collent grâce à leur best seller : « Ces idées qui collent, Pourquoi certaines idées survivent et d’autres meurent » traduit de la version originale « Made to Stick, Why some ideas survive and others die… ».
Les frères Heath, Chip est professeur de psychosociologie à Stanford, Dan est conseiller en formation de dirigeants (titulaire d’un MBA de Harvard), nous emmènent au cœur de la création des idées afin de nous expliquer :
Ce qui peut rendre les cours d’un professeur passionnants, ce qui rend des gens persuasifs, ce qui fait qu’un message gouvernemental frappe durablement, ce qui fait que les fausses idées ont la vie dure, ce qui fait qu’une idée ‘colle’ ou ‘meurt’.

Benchmarking

Voici le premier article de ce blog et je me suis dit qu’il serait amusant de procéder à un petit Benchmark, c’est-à-dire une étude de l’existant.
De quel existant ? Il s’agit des blogs qui traitent de l’entrepreneuriat, de la création d’entreprise et des thèmes liés.
Quelles sont les cibles ? Les cibles de ce marché sont très variées et dépendent évidemment du blog en question.
Certains blogs ciblent davantage les entrepreneurs seniors, d’autres les juniors. Certains touchent un public plus large grâce à une ligne éditoriale diversifiée bien que le cœur du blog parle de création d’entreprise.

Voici donc un petit aperçu de l’offre actuelle des blogs de l’entrepreneuriat. Il s’agit là des blogs que j’ai repérés et que je suis depuis environ 3-4 mois.
Je félicite et remercie d’ailleurs leurs auteurs pour l’inspiration et les informations qu’ils me donnent :

Subscribe to RSS Feed Suivez-moi sur Twitter