Les 3 motivations de l’entrepreneur

Dans un précédent post, je vous avais exposé les principales qualités de l’entrepreneur. Celles-ci sont très importantes pour se lancer mais les motivations entrepreneuriales sont d’autant plus importantes. L’entrepreneur doit posséder des motivations profondément ancrées en lui qui le guideront tout au long du processus entrepreneurial.
Car il en faut de la motivation pour vivre dans le risque, dans l’incertitude du résultat, dans la solitude du porteur de projet, en première ligne, constamment sur le front à défendre son idée et parfois sans pouvoir se rémunérer !

Voici donc les 3 principaux éléments qui guident l’entrepreneur sur le chemin de la réussite (inspiré du livre Entrepreneuriat de Michel Coster) :

1. Le désir de réalisation personnelle.

L’entrepreneur est un créatif et cela le pousse à vouloir utiliser cette qualité au maximum. Il a besoin de toucher à tout, de s’épanouir dans d’autres domaines que ceux fixés par sa « fiche de poste ». Il se sent souvent bridé lorsqu’il est salarié car son employeur ne le laisse pas exploiter son potentiel créatif. L’entrepreneur s’épanouit profondément dans l’émergence et le développement de ses propres idées.
Il trouve donc l’inspiration dans la possibilité de créer une entreprise à partir de ses propres idées, qui le guideront dans l’action du quotidien.
Il se réalise dans les produits qu’il conçoit, la marque qu’il a crée et la stratégie de son entreprise car il y met son affecte et ses capacités intellectuelles.
Entreprendre c’est aussi avoir l’occasion de construire un projet sur son propre système de valeurs qui peuvent par exemple être des valeurs éthiques, de développement durable ou dans un style de management.

2. Le désir d’indépendance.

L’entrepreneur veut maitriser sa vie en se réappropriant les efforts de son travail, son investissement personnel et financier.
Par ailleurs, l’entrepreneur aime se fixer lui-même ses objectifs, cela qui lui confèrent une emprise sur sa propre vie, sur son destin.
Ainsi, l’entrepreneur veut être indépendant pour gouverner sa vie, faire lui-même le choix et ne pas se sentir soumis par des obligations que lui imposeraient un tiers.Il veut donc se réapproprier le fruit de son travail, et éprouver de la liberté dans celui-ci. Ceci le guide même si c’est souvent accompagné de doute et de solitude.

3. Le désir de réussite.

L’argent est souvent un guide fort pour les entrepreneurs et il ne faut pas en rougir. Celui-ci investit une partie de son patrimoine dans son projet et le risque qu’il prend mérite une rétribution. Au delà de la fortune, l’entrepreneur recherche à améliorer son niveau de vie personnel et profiter des plaisirs de la vie.
Je dirais même qu’il est important pour l’entrepreneur de se fixer un objectif comme par exemple « quand j’aurais réussi je m’achèterais une Ferrari », cela peut paraitre terre à terre, voir trop matérialiste, mais c’est une concrétisation des efforts consentis, et un but à atteindre sous forme d’image que l’entrepreneur se fixe en tète pour avancer dans les moments difficiles.

Et vous quel objectif tangible ou intangible vous fixez-vous pour avancer ?

CES.

Related Posts with Thumbnails
You can leave a response, or trackback from your own site.

3 Reponses a “Les 3 motivations de l’entrepreneur”

  1. Niko dit :

    Allez, ca vaut bien un deuxième post maintenant que j’ai lu en entier;)

    Merci pour ces petits rappels, ça fait plaisir de les relire en ce début d’année!

    J’ai trouvé mon projet qui va me faire avancer: aller rejoindre la femme de ma vie au Canada!

    Et puis je m’achèterai une moto là-bas tiens, c’est un peu mieux qu’un désir futile de Ferrari (même si je suis tout a fait d’accord avec la constatation “il faut un but tangible pour passer au travers des soucis divers”)

    Je vous souhaite une bonnes Année entreprenariale, arrêtons l’immobilisme 😉

    Niko

  2. futurentrepren dit :

    Le canada, une moto et une nana ! je vote pour ! Bonne année à toi nico !

  3. Geoffrey dit :

    Salut à vous,

    Je suis entièrement d’accord avec tes 2 premiers points, mais un peu moins sur le 3ème. Moi, entrepreneur depuis 2 ans, je ne recherche pas la fortune mais d’être indépendant et de me réaliser intellectuellement à travers mon projet. Je pense que la fortune est une mauvaise motivation car si elle doit arriver ce n’est que tardivement et avant celà il faut se serrer la ceinture ce qui n’est pas compatible avec la soif d’être riche (perso je suis obligé de bosser à côté pour survivre et cela pendant encore au moins 1 an).

    Par contre je rajouterai l’espérance d’une situation stable et meilleure (ne pas pouvoir être licencié) et l’envie de diriger sa vie comme on l’entend!!

    Bon courage pour ton blog!!!

    Geoffrey

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Subscribe to RSS Feed Suivez-moi sur Twitter