Fin du MS Entreprendre et Début du Stage en Startup, un bilan s’impose !

This is the end my friend, la fin de mon cursus théorique de Mastère spécialisé et le début de mon cursus pratique : le stage !

Objectif : mise en application des nouveaux enseignements au sein d’une startup en tant que bras droit du dirigeant.

Cette startup (basé à Lyon) a récemment crée un SaaS qui sera testé puis vendu dans le secteur du BTP (en B2B).
Mes missions iront du Back office : Structuration interne de l’entreprise, recrutement, management, partenariats…au Front office : établir l’argumentaire commercial, conduire les tests et vendre !
Je vais pouvoir toucher à tout et surtout beaucoup apprendre du fonctionnement d’une startup et c’est aussi une chance pour vous d’apprendre de mes enseignements à travers ce blog.

Mais avant de tourner une nouvelle page un petit bilan s’impose sur les apports de ce MS Entreprendre à l’EMLYON :

En premier lieu, j’ai découvert plusieurs disciplines :
Le marketing ou comment établir son business en ciblant les bons clients avec le bon produit.
La stratégie ou comment prévoir à l’avance des problèmes avec ses clients-fournisseurs, renforcer sa présence par des partenariats, distancer ses concurrents et croitre rapidement.
La finance ou comment connaitre le fonctionnement d’une entreprise à travers son compte de résultat et son bilan.
Le contrôle de gestion ou comment établir ses budgets prévisionnels, calculer sa rentabilité et établir ses tableaux de bords.
Le business model ou comment ne rien oublier lorsqu’on crée une entreprise.
L’amorçage d’activité ou comment être à l’écoute du client.
La reprise d’entreprise ou comment faire un diagnostic d’une entreprise et effectuer un LBO pour gagner gros…
La succession familiale ou comment reprendre convenablement l’entreprise de papa !

Vous noterez que je n’ai pas parlé de « vente », mot que l’on n’entend presque jamais en Business School et qui est presque Tabou ! Si vous cherchez une formation qui vous apprendra à vendre, ne faites pas une « école de management » mais plutôt un BTS force de vente, vous y serez mieux formé. C’est un peu paradoxal lorsqu’on veut se former à l’entrepreneuriat, mais c’est aussi pour cela qu’il existe un stage.

En second lieu, le gros apport de cette formation est le projet de création d’entreprise sur lequel j’ai travaillé durant 5 mois et qui me donne aujourd’hui une bonne vision de comment développer un projet profondément ancré dans la réalité et séduisant pour des investisseurs. Mon projet était d’autant plus intéressant que j’étais en groupe avec 4 ex-étudiants d’école de commerce et que ma vision d’ingénieur était parfois aux antipodes de la-leurs, mais c’est de la diversité et de la confrontation des points de vues que naisse les bons projets, et heureusement ils l’avaient bien compris =)

Enfin, au delà de ces enseignements théoriques, un Mastère Spécialisé c’est avant tout une aventure humaine car il vous permettra de rencontrer des étudiants à la formation initiale différente de la votre (ingé, commerciaux, juriste, pharma, sciences-po, communication…), de rencontrer des entrepreneurs et des professeurs très influents et surtout de vous faire un bon carnet d’adresses, sans oublier l’accès au réseau des anciens de votre école.

Et surtout, cette formation a confirmé chez moi une énorme envie d’entreprendre ! Je pense que d’ici 2-3 ans, lorsque j’aurais acquis une expérience commerciale suffisante, et du haut de mes 28 ans, ce sera le moment idéal pour lâcher du lourd ! et d’ici là, rien ne m’empêche de me faire les dents sur des petits projets moins ambitieux du type ecommerce ou autres…et puis on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserves !

Si vous avez des questions particulières sur cette formation, n’hésitez pas à me contacter directement.

C-E SERRE

Related Posts with Thumbnails
You can leave a response, or trackback from your own site.

8 Reponses a “Fin du MS Entreprendre et Début du Stage en Startup, un bilan s’impose !”

  1. Philippe dit :

    Super bilan ! Bon courage pour la suite.
    Je trouve intéressant ton retour sur la vente.
    J’ai aussi l’impression qu’on apprend ça nul part en France. Est-ce pour cela qu’on a tant de mal avec l’entrepreneuriat.
    J’ai entendu une fois, que la France innovait parfois plus et mieux que les Etats-Unis mais était incapable de vendre ses innovations…
    Philippe recently posted..Aidons le japon !

  2. futurentrepren dit :

    Merci Philippe, effectivement la France est un pays capable de produire de belles innovations mais qui est souvent incapable de leurs trouver un marché..les raisons sont à la fois culturelles mais sans doute aussi liées à l’enseignement, quelle type d’école forme à la vente de haut niveau si les écoles de commerces de s’en chargent pas ?

  3. Antwan dit :

    Un MS de ce type m’aurait bien tenté (je suis ingé JD comme toi), mais c’est carrément hors de prix. Je suis donc condamné à me construire mon expérience par mes propres moyens.

    • futurentrepren dit :

      @Antwan Si tu as bossé 24mois tu peux souscrire à un CIF (congé individuel de formation) qui pourra te financer ta formation…Et se construire une expérience par ces propres moyens c’est très bien aussi ! Contact moi si tu veux plus d’infos…

      • Antwan dit :

        Je viens juste de lire ta rép, merci pour ces infos! Faut que je me renseigne. Tu es passé par ça toi aussi? J’aimerai bien discuter un de ces jours si tu as le temps pour avoir un retour d’xp. 😉

  4. PA dit :

    Et même, au delà de l’aspect vente, on est très peu doués pour mettre rapidement en production des innovations. Je pense donc effectivement qu’il y a un aspect culturel très fort dans ces soucis de mise sur le marché de nos brillantes idées.

    Très bon bilan en tout cas CE, c’est intéressant d’avoir ton retour sur le déroulement de cette intense année ! Je te souhaite beaucoup de réussite dans ce stage (j’avais vu passer l’offre, ça semblait en effet au top), et je ne doute pas que l’on se recroise rapidement 😉

  5. futurentrepren dit :

    Merci PA ! et toi tu as trouvé un stage ? sur Lyon Hopefully !

  6. PA dit :

    Non, pas encore trouvé, ma meilleure piste s’est envolée il y a peu. J’ai un contact avancé avec une startup sur la région Rhone-Alpes, et quelques autres pistes. C’est pas forcément évident de mêler innovation, logiciel/internet et éventuellement entrepreneuriat ! Mais ça va le faire, je suis confiant. Et ce sera sur Lyon en tout cas, je veux apporter ma modeste contribution à l’économie lyonnaise 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Subscribe to RSS Feed Suivez-moi sur Twitter