En startup, LE TEMPS est votre premier challenge

La gestion du temps en phase de création d’entreprise est un challenge à part entière. Et c’est d’autant plus un challenge que vous n’y êtes pas préparée et que personne ne peut vous y préparer !

En effet, la gestion du temps en startup dépend de 4 critères, de ce que vous maitrisez le plus à ce que vous maitrisez le moins :
1- Le temps que vous mettez pour finir votre V1 (la première version de votre produit ou service).
2- le temps qu’il vous faut pour convaincre vos clients d’acheter.
3- Le temps qu’il faut à vos clients pour prendre la décision d’achat et de contractualiser.
4- Le moment à partir duquel le « marché » est prêt pour accueillir votre innovation.

Autant le premier critère peut faire l’objet de planification (en vous aidant d’un Gantt…), autant les trois derniers critères sont difficilement quantifiables car ils ne dépendent pas vraiment de vous.

Pour mieux que vous compreniez le type de problème lié au facteur temps, qui lui-même est fonction du facteur « argent », voici 2 scénarios d’échecs des startups :
Scénario 1 : Un développement de produit (ou service) pas assez rapide :
Il existe mille et une raison pour lesquelles une startup prendra du retard dans la livraison de sa V1. Si on enlève les raisons liées au manque de ressources intellectuelles ou budgétaires, ou peut aussi trouver des raisons liées au manque de compréhension du besoin du client. Ceci est en particulier vrai lorsque votre produit est innovant et que le client ne sera pas vraiment vous dire ce qu’il veut, ou bien en tout cas vous faudra t’il faire beaucoup de rencontre clients avant de bien répondre au besoin.  Et lorsque l’argent vient à manquer, il vous faudra finalement arbitrer entre livrer rapidement un produit médiocre ou attendre pour livrer un meilleur produit en espérant lever des fonds.

Scénario 2 : Un produit prêt, mais un marché en retard :
Une grosse partie de votre boulot, lorsque vous bossez en startup, doit être de capter des clients et de former le marché à votre innovation, et même bien avant que votre produit soit prêt ! Il s’agit donc ici d’une action commerciale et d’une action de communication qui consisteront à parler de votre futur produit, pour qu’au moment où il soit prêt, vous puissiez le vendre sans attendre. Lorsque votre produit est enfin prêt à être vendu, ne criez pas victoire car il vous faudra tenir financièrement le temps que le marché soit prêt à l’acheter.  Et si ce temps s’étale sur plusieurs mois, alors vous pourriez épuiser vos ressources et espérer (désespérément) une levée de fond ! En gros, le challenge est ici de finaliser votre produit peu de temps avant que le client passe commande !

Vous comprenez donc mieux pourquoi tant de startup sont en échec, d’autant que gérer un développement de produit + une évangélisation du marché + une levée de fond = mission impossible.
La levée de fond peut vous prendre 100% de votre temps pendant 1 mois, alors il vaut mieux ne pas attendre d’être au bord du gouffre pour s’y lancer et anticiper au moins un an à l’avance vos futurs besoins.

Et vous, quelles sont vos astuces pour gérer au mieux votre temps ?

C-E SERRE

Related Posts with Thumbnails
You can leave a response, or trackback from your own site.

3 Reponses a “En startup, LE TEMPS est votre premier challenge”

  1. Bonjour,
    J’apprécie vraiment la richesse des informations disponibles dans votre site. Je suis un Blogueur non confirmé et quelques fois il y a des difficultés à entreprendre quelque chose de nouveau. C’est comme si le cerveau disait puisque vous ne savez pas comment faire, vous ne pouvez pas le faire!
    Alors, la meilleure méthode c’est l’apprentissage, et il y a de belles choses à découvrir, comme votre site et c’est suffisant pour booster mon imagination parfois en panne.
    Je vais mettre votre lien dans mes favoris et encore vous rendre visite certainement Merci encore pour la qualité de votre site.

  2. futurentrepren dit :

    Merci Jean Jacques pour ce commentaire très chaleureux. Je vous souhaite un bon développement de votre blog. Et oui, entreprendre quelque chose de nouveau c’est se heurter à des difficultés mais c’est aussi source d’une grande satisfaction lorsqu’on a relevé les challenges ! Bonne continuation

  3. you dit :

    bonjours
    merci pour ces détails, “un homme avertit, il vaut deux” c’est très professionnel, et très amicale
    salutations
    you

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Subscribe to RSS Feed Suivez-moi sur Twitter