Confiance et Croissance, arrêtons la défiance !

Les économistes se sont assez récemment intéressés aux phénomènes qui lient la confiance interpersonnelle et la capacité de croissance d’un pays.

Ils s’avèrent qu’il existe un lien direct qui montre que les pays où il y a le plus de confiance entre les personnes et dans l’état sont ceux qui s’avèrent les plus capables de créer de la croissance.

Concrètement, si j’ai une entreprise et que je fais confiance à mon fournisseur, cela facilitera nos échanges et nous permettra d’améliorer ensemble nos profits.
Si j’ai de la méfiance envers lui, je vais faire attention à ne pas lui livrer trop d’informations, à ne pas trop m’engager, à prendre le moins de risques.

Le problème dans un contexte de méfiance c’est qu’on réfléchi de la manière suivante : « comment est-ce que je vais faire pour duper mon concurrent et ainsi maximiser mon gain à son détriment » alors que dans un contexte de confiance on réfléchirait « comment est-ce que je vais pouvoir maximiser mon gain en profitant de la relation avec mon concurrent, quitte à m’associer avec lui ».

Notre façon de penser les relations concurrentielles en France nous empêchent parfois d’être compétitif au niveau mondial lorsqu’on est en compétition avec des pays qui savent exploiter la confiance interpersonnelle.
Les pays scandinaves, qui actuellement s’en sortent plutôt bien économiquement, sont justement caractérisés par une forte confiance dans l’autre, cela est encré dans la culture, ils n’imaginent en fait même pas que l’autre puisse vouloir les « entourlouper ».

Posez-vous la question à vous-même : est-ce qu’en général je fais confiance aux gens ? Ou bien est ce que j’ai systématiquement tendance à analyser la façon dont la personne pourrait m’entourlouper ?
Et oui, c’est culturel, nous ne faisons pas vraiment confiance, cette étude du centre d’analyse stratégique gouvernemental le montre, avec un extrait ci-dessous :


Seulement 22% des Français se disent près à faire confiance aux autres contre plus de 60% dans les pays scandinaves !

D’après les autres graphiques de l’étude, les Français sont ainsi près de 25 % à n’accorder aucune confiance aux syndicats. Ils sont de même 22 % à n’accorder aucune confiance au Parlement et environ 20 % à déclarer n’avoir aucune confiance en la Justice. Sur tous ces points, la France se distingue assez nettement des autres pays, et notamment des pays qui ont un niveau de développement semblable.

Une autre tendance de ce manque de confiance montre que les gens pensent généralement que ceux qui atteignent des postes de managers ou de directions sont des « corrompus », ceci explique souvent la solitude que l’on peut éprouver lorsqu’on atteint des postes de directions !

Autre tendance remarquable : près de 60% des français estiment qu’il est justifiable de demander indument des aides publiques ! Au Danemark, cela représente seulement 15% de la population.
Nous n’avons pas confiance, donc nous nous méfions et nous préférons profiter du système quitte à le détruire pour obtenir un peu plus que son voisin…Bref on voit bien le lien entre confiance et civisme…

Malheureusement, dans une société de méfiance, on se méfie des entrepreneurs ou des innovateurs qui cherchent à « changer les règles ». Le reflexe est toujours de se demander « comment est-ce qu’il va essayer de me duper ? » plutôt que de se demander « comment pourrais-je tirer partie de cette innovation ? »

Et vous, avez-vous plutôt confiance dans votre pays ? Ou dans votre relation aux autres ?

CES.

Related Posts with Thumbnails
You can leave a response, or trackback from your own site.

1 Reponse a “Confiance et Croissance, arrêtons la défiance !”

  1. Tout à fait d’accord.
    Faisons nous confiance Bord.. de Me… !
    Sylvain Lepoutre recently posted..Dodo- réseau- Tikalio !

Repondre a Sylvain Lepoutre

CommentLuv badge

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Subscribe to RSS Feed Suivez-moi sur Twitter